Saint Vallier
 
 
 
Le vendredi 7 avril 2017
20 H 30

DOUBLES FACES

Un homme, une femme, une batterie, un saxophone.
Dérision, humour, ce sont quatre joueurs déjantés qui ne se lassent pas de vous étonner. Des musiques qui collent à la peau, des danses drôles, des personnages à doubles faces…
Leur aventure infinie nous donne des clés pour continuer à oser jouer et tout transformer. Dansons , rions, jouons !
Alice Kinh & Théo-Mogan Gidon, deux artistes nomades, ont eu envie pour cette nouvelle création d’aller explorer d’autres facettes de leur monde artistique. C’est l’humour et le jeu de transformations qui prédominent dans Doubles Faces.

 

Jeunes créateurs en danse, nous sommes traversés par les questions de la construction de l’art vivant, en particulier de la danse, et de son évolution, de son parcours. Il nous devient important de considérer la danse, non pas uniquement comme un art à part entière, mais comme un art de vie, un art du quotidien.

C’est la notion de la scène et de la construction de la danse aujourd’hui qui nous pousse à mettre en mouvement la danse, non pas dans un espace clos destiné à un certain public, mais d’ouvrir ses frontières, de casser les obstacles, de rétablir les ponts entre la danse et le monde. Le monde vivant. Nous considérons cela comme un art social car nous construisons, partout où nous passons, du lien social par notre danse.

Nous souhaitons réinventer l’artiste non pas comme un marginal mais comme un créateur de lien, d’envie et de partage. Nous souhaitons partager l’aventure de notre danse avec ceux qui croiseront notre route : sortir de la représentation type au profit d’un partage dansé.

Le Duo Umaï

NOTE d’INTENTION

Après Lenso, un duo de danse contemporaine sensible et poétique en silence sur le thème du nomadisme, Alice et Théo décident d’aller dans le registre humoristique par le biais de détournement d’objets et pas n’importe lesquels. Un saxophone et une batterie. Place au jeu musical dansé. Détournement d’objet par la danse autant poussé chorégraphiquement que délirant.

C’est un spectacle drôle, ouvert à tous pour rigoler, sentir des univers à travers la musique jazz rock et soul pop. Les artistes évoluent dans des personnages réels, loufoques, bizarres, étranges. Ils jouent avec cette palette de couleur pour nous peindre l’histoire des doubles faces.

Un batteur loufoque qui ne peut pas s’arrêter de bouger, une saxophoniste multiformes.

Multidisciplinaires, danseurs mais aussi musiciens et chanteurs, ils continuent à invoquer plusieurs disciplines au sein d’un même spectacle.

LE SITE DE LA COMPAGNIE

Pour réagir à cet article vous devez vous identifier
Déjà inscrit ?

image captcha

Inscrivez-vous
Ce pseudo apparaîtra sur le site


image captcha